au fil du temps

composteur ou jardinière fabrication "maison"

Tracer un cercle sur le sol (de la dimension voulue - pour un composteur 1,2 m de diamètre) à l’aide d’un cordeau sur lequel il faut enfoncer solidement en terre, tous les 25 à 30 cm, des échalas en chataignier de 1 à 1,2 m de hauteur.

Façonner ensuite la paroi en commençant par le bas en tressant un échalas de part et d’autre des piquets pour réaliser le premier rang. Le second sera tressé toujours autour des mêmes échalas mais en position opposée au rang précédant.
Monter ainsi la paroi cylindrique qui se rigidifie au fur et à mesure qu’elle s’élève.

Tapisser ensuite l’intérieur du silo avec un feutre de jardin imputrescible pour éviter que les particules de matières ne s’échappent à travers la paroi. Mais surtout, cette toile non-tissée place les déchets verts dans l’obscurité total et une humidité constante, conditions indispensables pour que les micro-organismes issus du sol prospèrent.
* le plus économique consiste à recycler les branches issues de la taille hivernale d’arbres, les sarments de vigne et les lianes des glycines ou des clématites des bois

03 Mar 2013

Page précédente  1, 2, 3, 4 ... 84 ... 166  Page suivante



















widgeo